Augmentation du taux de réfaction pour les projets ENR de moins de 500 kW

Pour tous les projets de production d’électricité renouvelable de puissance inférieure ou égale à 500 kW, le taux de réfaction (= part des coûts de raccordement couverte par le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité – ou TURPE) passe de 40 à 60%, suite à la publication samedi d’un arrêté pris pour l’application de l’article 98 de la loi Climat et résilience.

La part des coûts de raccordement au réseau de distribution d’électricité restant à la charge des producteurs n’est donc plus que de 40%.

Une bonne nouvelle pour tous les projets concernés !

1 réflexion sur “Augmentation du taux de réfaction pour les projets ENR de moins de 500 kW”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page